Autel

Céline Guillemain expérimente l’exploration de matériaux divers, se confronte aux transformations du métal, comme aux propriétés des plantes qu’elle cueille, cultive et utilise dans sa vie quotidienne

Oeuvre réalisée dans le cadre de la résidence "dans les plis de l’obéissance au vent". (++)
et présentée à l’Eglise Notre Dame de l’Assomption à Aubepierre-sur-Aube

Autel

Initialement prévue pour la nef centrale de l’Eglise, l’oeuvre de Céline Guillemain a du être installée dans la travée de droite.

Ce qui frappe d’emblée c’est la puissance et l’universalité de l’ensemble. En une seule vision nous sommes confrontés à une forteresse protégeant un secret immensément ancien, un trône déserté, un échafaudage sacré sur lequel les reines et rois sont incinérés au terme de vies dissipées et vaines, les ruines de temples et d’églises sans fidèles.

Mais surtout ce qui bouleverse est la manière dont la structure, encombrée de cristaux venus d’on ne sait où, témoigne de l’éternité du combat que mènent les femmes pour protéger en leur sein tous les mystères et toutes les lumières du monde et comment pour cela elles sont prêtes à piéger les intrus dans de redoutables pièges de fer.

Un jour sans doute autour de cette scène, des tribus guerrières durent se rassembler avant de partit au combat ou au retour d’épopées lamentables.

Sans doute des visiteurs errants purent trouver ici réponses à des questions archaïques et tenaces.

Sans doute même certains auront pleuré les larmes qu’ils croyaient avoir perdu depuis longtemps.

Encore une fois, Céline Guillemain réunit les éléments d’un drame épique et fondateur dans lequel chacun se sait victime et bourreau, roi et mécréant, mort et vivant, fragile et éternel.

JPEG - 256 ko
JPEG - 208 ko
JPEG - 241.3 ko
JPEG - 255.8 ko
JPEG - 215.9 ko
JPEG - 82 ko
JPEG - 67.6 ko
JPEG - 208 ko
JPEG - 289.3 ko

Céline Guillemain a déjà présenté deux grandes réalisations à la Maison Laurentine :
- "ultramarine" en 2010 (++)
- "Métaplume" en 2011 (++)
- "depuis la faille" installation réalisée lors d’une résidence dans les territoires aborigènes du Sud de Taiwan. (++)

Qui ?

Céline Guillemain

Plasticienne
Céline Guillemain vit et travaille en Lorraine. Diplômée des Beaux-Arts (2010), elle partage son temps entre recherche de sites entrés en mutation ( chantiers, ruines, friches…), expositions (Aubepierre-sur-aube, Metz, Nîmes, Berlin) et prélèvement de matériaux hétéroclites.
Le (...)

Quand ?

Où ?

Matières Récalcitrantes

N 47° 54.976 - E 4° 56.008
D 20 Aubepierre-sur-Aube
Champagne-Ardenne
France métropolitaine

Autres oeuvres