Colonie Installation

« Colonie » met en scène un ensemble de minuscules sculptures modélisées en 3D, représentant une colonie d’une centaine de cafards ou scarabées blancs.
Cette colonne d’insectes semble se diriger vers des endroits significatifs du lieu d’exposition, proposant ainsi une situation, suggérant un scénario possible, par exemple vers une issue de secours, vers la boutique de
merchandising etc...

Pour l’exposition « D’abord les forêts », les insectes envahissent une planche en surplomb du ruisseau qui traverse le parc de la maison Laurentine ; ils paraissent s’avancer tous vers le bout de ce plongeoir comme pour sauter dans l’eau, une sorte de suicide collectif.

Cette théorie d’insectes ne manque pas d’évoquer les déplacements de populations, migrations, et autres colonisations qui sillonnent notre monde globalisé mais transposées dans le monde numérique.

Ces sculptures sont imprimées en 3D grâce à une technique de prototypage rapide qui permet de fabriquer des objets en matière plastique à partir de modèles numériques. Leur matière (plastique blanc) ainsi que leur modélisation leur donne un petit air de science-fiction qui joue avec nos souvenirs de films à effets spéciaux du passé.

Qui ?

Cécile Babiole

(France)
De la musique industrielle dans les années 80 (au sein du groupe Nox) aux cultures
électroniques et numériques aujourd’hui, le travail de Cécile Babiole évolue de manière
transversale, croisant les circuits de la musique et des arts visuels. Loin d’une
pluridisciplinarité de mise, (...)

Quand ?

Où ?

Maison Laurentine

N 47° 54.750 - E 4° 56.201
15, rue du Moulin
52210 Aubepierre sur Aube
France

Autres oeuvres