Après le verbe (after the verbe)

The word returned to its native form of body to say « I am ».

The verb was made flesh having no need of an adjective or a substantive to give itself up to the earth handwriting, not so much in its innocence as in the con-fusion joining it.

In its ambivalence we need to considerate the work « after the verbe », I am is also something else from itself (readings Galimberti, Agamben).

Qui ?

Elisa Zurlo

(Italie)
Née à Padoue (Italie).
Diplôme de « Théâtre et Cinéma », D.AM.S., université de Bologne.
Recherches audio-visuelles (Institut Ipotesi Cinema), dans la création numérique et multimédia, réalisation de courts métrages. Fonde avec Carlo Terrosi le groupe Le Macchine Celibi (1990, manifestations (...)

Quand ?

Où ?

Coco’s bar

N 47° 54.864 - E 4° 56.125
39 Rue du Moulin
52210 Aubepierre-sur-Aube
Champagne-Ardenne
France

Autres oeuvres