"Emballageds" ou "C’est ça l’humain ?" Installation

Article de Julien Blaine à Marseille :
« ...à la galerie Où : un bien grand moment avec Didier Calleja en gisant blanc envahi de fleurs et des milliards de bulles du plastique blanc effrité par les spectateurs-fossoyeurs, Didier et nous envahis et possédés de même par ses sons, ses cris et ses paroles multiples et obsessionnelles. »

Voici comment Julien Blaine décrit Didier Calléja ; le blanc de la page blanche, toujours

Recommencé, jamais aisé, toujours au-devant de …

C’est Pierre Bongiovanni, en le voyant fabriquer de petites poupées pour le film « live » de Météor 02 en mai dernier

Qui lui demande d’en créer plusieurs pour cet été en Auxois

Créer un espace libre, pur et poétique, c’est Pierre qui a donc choisi tout naturellement le lavoir, un espace silencieux entre air et eau et vent, les poupées

Suspendues au-dessus, pas à pas, elles prendront discrètement l’espace, attentives

Aux yeux qui les verront…

Qui ?

Didier Calleja

(France)
Avec les poupées « emballageds » visible à D’abord les forêts / Opus 2, Didier Calléja renoue avec son cursus de peintre, d’emballeur ;
Les bandes blanches sont maintenues par des fils de cuisine qui s’envolent
Sont-ce des membranes ? Des organes dégoulinants ? En tout cas les matières (...)

Quand ?

Où ?

"Emballageds" ou "C’est ça l’humain ?"

N 47° 54.688 - E 4° 56.256

Autres oeuvres