Cécile Babiole

(France)

De la musique industrielle dans les années 80 (au sein du groupe Nox) aux cultures
électroniques et numériques aujourd’hui, le travail de Cécile Babiole évolue de manière
transversale, croisant les circuits de la musique et des arts visuels. Loin d’une
pluridisciplinarité de mise, c’est le passage d’un langage à un autre, la contamination
d’un code par un autre, ou encore le détournements de concepts et de techniques
industriels ou domestiques vers le champ de la musique ou des arts plastiques, qui
sous-tendent sa pratique.
Qu’elles apparaissent dans l’espace public (rue, autobus) ou privé (galeries, salle de
concert), ses dernières installations et performances interrogent avec singularité et ironie
nos systèmes de représentation.

Site Internet :

Quand ?

au début il y eût des forêts, puis les cabanes, les villages, les cités et enfin les académies savantes
Giambatti
La Maison Laurentine entreprend le parcours inverse en conviant artistes et chercheurs à explorer le monde contemporain depuis les rapports complexes entre "humanités", "animalités" et (...)

Maison Laurentine
15 rue de Moulin
52 210 Aubepierre-sur-Aube
France